Vous êtes ici

Jacques Bockel, chocolatier et torréfacteur d’excellence en Alsace !

La Chocolaterie Jacques Bockel, une entreprise alsacienne et familiale créée en 1985 avec une plurielle de distinctions !

Rencontre avec leurs équipes qui nous expliquent leur engagement dans la démarche Alsace Excellence.

Comment présenter votre activité en quelques lignes ?

« Créée en 1985 à Saverne, la Chocolaterie Jacques Bockel compte 15 boutiques présentes en Alsace / Moselle. A la fois chocolatier, glacier et torréfacteur de fèves de cacaos, notre entreprise familiale se distingue par ses nombreuses récompenses reçues en France et à l’International pour ses produits (ex : pâte à tartiner sans huile de palme Nut’Alsace), mais aussi pour la qualité de son accueil. Une plurielle de distinctions, mais également une quinzaine de marques déposées. La créativité, le bon goût et les prix sages sont la clé notre succès. 

Véritable Manufacture du chocolat, nos gourmandises sont fabriquées manuellement et décorées au pinceau à la main avec des denrées naturellement colorantes. Les emballages sont imprimés en grande majorité au niveau local et conçus à partir de 80% de matières recyclées. 

Derrière Jacques Bockel se cache une équipe de passionnés, qui ne demande qu’à partager avec vous leur choc’obsession !

Retrouvez les boutiques Jacques Bockel à Monswiller, Saverne, Strasbourg, Auchan Hautepierre, Obernai, Colmar, Mulhouse, Vagney, Nancy, Metz, Augny, Mondelange, Creutzwald, Stiring-Wendel et Cernay.

Pourquoi vous êtes-vous lancés dans la démarche Alsace Excellence ? Quels bénéfices tirez-vous de la démarche ? Comment avez-vous vécu l’audit ?

« Devenir une entreprise Alsace Excellence s’est imposée à nous comme une évidence. Notre leitmotiv depuis presque une quarantaine d’années est de sans cesse progresser en formant nos équipes, en développant notre savoir-faire et en étant à l’écoute de nos clients. 

La créativité fait partie de notre ADN avec plus d’une quinzaine de marques déposées (Nut’Alsace, le Tour du Monde en chocolat, le chocolat dans tous ses ébats, …). Nous avons aussi créé notre propre centre de torréfaction de fèves de cacao.

Le tout premier bénéfice que nous pouvons tirer de cette démarche, c'est la fierté de nos collaborateurs, car sans eux cette entreprise n'existerait pas. C'est une véritable et très forte récompense pour leur engagement sans faille.

La rigueur et l’exigence sont elles aussi fortement ancrées en nous et nous pousse continuellement à sélectionner des matières premières de très haute qualité.

Nous sommes également membre de trois programmes au niveau du chocolat : HORIZON CHOCOLAT, CACAO TRACE et CHOCOLATIERS ENGAGES. Les deux premiers projets visent à offrir une meilleure rémunération aux planteurs, à interdire le travail aux enfants dans les plantations et, bien entendu, de respecter l’environnement. Le dernier projet a, quant à lui, pour ambition de valoriser le travail des femmes Camerounaises et de leur apporter une meilleure autonomie financière.

La démarche environnementale est elle aussi au centre de nos préoccupations. Tant dans l'économie des ressources naturelles telles que l’eau en misant dans des circuits fermés, dans l'électricité en installant des panneaux photovoltaïques en auto consommation ou encore en privilégiant un arrosage automatique provenant du bassin d'orage pour les vingtaines d'arbres fruitiers que nous avons plantés autour de la Chocolaterie.

Pour la pâte à tartiner, nous avons mis en place dans nos 15 boutiques un système de remplissage de pots que les clients ramènent directement. Ce sont ainsi près de 50 000 pots chaque année qui trouvent une deuxième vie. 

Notre mission : nous engager sans cesse et sans répit pour essayer d'atteindre cette fameuse excellence. En tant que Terriens, pères de famille, grand-père et chef d’entreprise, nous nous sentons tous responsables de transmettre une planète dans le meilleur état possible.

Cet audit ne fût pas un long fleuve tranquille, mais il nous a permis de nous situer, de découvrir certaines failles et par la force des choses nous fera encore progresser. »

Pour en savoir plus :

www.chocolats.alsace

Crédit photo : © Marcel Ehrardt, André Juncker

Partager